Description des boucles vélo autour de Florac

MIXTE – ½ J – 10 km – 260 D+

Vue sur les rochers karstiques du Causse Méjean
Vue sur les rochers karstiques du Causse Méjean

Une petite envie de vous dégourdir les pattes vite fait ? Cette boucle est faite pour vous ! Un petit bout de route à flanc de causse pour prendre de la hauteur et profiter des vues sur Florac et le Mont Lozère, un petit bout de piste pour rejoindre le hameau du Monteils en toute tranquillité, et un retour sur une toute petite route en bord de Tarnon… que demander de plus ?

Profil topographique - Boucle 01
Profil topographique - Boucle 01

GRAVEL – ½ J – 15 km – 450 D+

Arrivant sur Bédouès
Arrivant sur Bédouès

Certainement l’une des plus courtes des boucles possibles en gravel à partir de Florac, mais sûrement pas la plus facile ! L’ascension du Lempézou se mérite, mais c’est la boucle parfaite pour une petite sortie (très) sportive…

Profil topographique - Boucle 02
Profil topographique - Boucle 02

MIXTE – ½ J – 18 km – 450 D+

Vue en grimpant sur le Puecharal
Vue en grimpant sur le Puecharal

L’une des boucles les plus courtes à partir de Florac, qui vous offre de magnifiques vues sur les Puechs des Bondons et le Causse Méjean. Vous découvrirez aussi les affleurements schisteux typiquement cévenols sur le bord de la route vers Malbosc… Bref, un condensé de paysages à portée de pédale !

Profil topographique - Boucle 03
Profil topographique - Boucle 03

A voir/faire :

  • Les Puechs des Bondons, mamelons de marne noire ayant résisté à l’érosion, dont la hauteur n’excède pas 100 mètres mais la forme est reconnaissable entre mille. Il semble qu’ils aient été formés par Gargantua lui-même, en décrottant la terre de ses sabots…

  • Un petit détour par Bédouès pour admirer sa collégiale si particulière.

Pour encore plus d'infos sur le coin, voir les tronçons ML-6 et ML-10 du CRI des Cévennes.

GRAVEL – ½ J – 21 km – 370 D+

Vue depuis le Serre de Fromental
Vue depuis le Serre de Fromental

Plus facile que le tour du Lempézou, cette boucle vous permettra de grimper sur le Serre de Fromental en empruntant la Voie Verte Cévenole et en faisant le gros du dénivelé positif sur une petite route et non de la piste. Un petit crochet vous permet d’avancer sur le Serre et de profiter des vues sur le Causse Méjean et la Vallée Longue, avant de reprendre la piste en descente. Une petite sortie assez facile et sympathique !

Profil topographique - Boucle 04
Profil topographique - Boucle 04

 

Pour en savoir plus sur la Voie Verte, voir le tronçon VC-22 du CRI des Cévennes.

MIXTE – ½ J – 24 km – 610 D+

Sur la route de Montbrun
Sur la route de Montbrun

Une bulle d’air frais juste au-dessus de Florac ! Si la montée sur le Causse Méjean peut faire peur, son dénivelé est constant et il suffit de faire des pauses régulières pour profiter de la vue. Une fois en haut, c’est un autre monde qui s’ouvre à vous… Sur cette petite distance, vous aurez malgré tout l’occasion de découvrir le paysage particulier du plateau, ainsi que le hameau typiquement caussenard du Tomple.

Profil topographique - Boucle 05
Profil topographique - Boucle 05

A voir/faire :

  • Au Col de la Pierre Plate, le dolmen du même nom.

Pour en savoir plus sur la montée du col de la Pierre Plate, voir le tronçon CM-5 du CRI des Cévennes.

GRAVEL – ½ J – 25 km – 230 D+

La Voie Verte "La Cévenole"
La Voie Verte "La Cévenole"

La balade familiale par excellence. 12,5 km de voie verte le long de la Mimente, avec possibilité de baignade pour se rafraichir. Vous avez légèrement grimpé à l’aller, le retour à Florac par la même piste se fera toute seule !

Profil topographique - Boucle 06
Profil topographique - Boucle 06

En mode plus aventureux (il vous faudra traverser la N106), vous pouvez prolonger jusque Cassagnas pour y casser la croûte à l’Espace Stevenson avant de faire demi-tour (comptez un aller-retour de 32km).

ROUTE – ½ J – 26 km – 520 D+

Sur la route des Bondons
Sur la route des Bondons

Les Puechs (les deux fameux «mamelons») et l’Esquino d’Aze (l’échine d’âne, en occitan) sont des reliefs incontournables si vous vous promenez du côté des Bondons. Avec cette petite boucle, vous pourrez vous en approcher et (en faisant un petit crochet) découvrir par la même occasion l’une des plus grandes concentrations de menhirs en Europe…

Profil topographique - Boucle 07
Profil topographique - Boucle 07

A voir/faire :

  • Un détour jusqu’au sentier des Menhirs : une balade de 4,5 km pour découvrir cette extraordinaire concentration de menhirs disposés en « cromlechs » (cercles). Méconnu du grand public, les menhirs de la Cham des Bondons sont pourtant étonnants à plus d’un titre ; il s’agit de la 2ème concentration de menhirs en Europe, derrière l’alignement de Carnac (Bretagne), et les menhirs sont taillés dans le granite, alors que le plateau sur lequel ils sont dressés est en calcaire… il a donc fallu les transporter depuis le Mont Lozère, à l’est du hameau de Fontpadelle où se situent les affleurements les plus proches !

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir les tronçons ML-6, ML-9 et ML-10 du CRI des Cévennes.

GRAVEL – 1 J – 29 km – 730 D+

Sur la piste entre Ispagnac et Florac
Sur la piste entre Ispagnac et Florac

Une incursion « pur gravel » sur le Causse Méjean pour profiter du contraste entre causse et vallée, et des vues sur Florac puis Ispagnac. La montée par la piste entre Monteils et la route est sportive, mais débouche sur la magnifique bordure du Causse, avec ses vues sur le Mont Lozère. La descente se fait sur une petite piste forestière sans difficulté technique et s’achève à proximité d’une petite plage en bord de Tarn, avant un retour vers Florac assez casse-pattes.

Profil topographique - Boucle 08
Profil topographique - Boucle 08
  •  

Pour en savoir plus sur le tronçon entre Ispagnac et Florac, voir le tronçons GG-5 du CRI des Cévennes.

GRAVEL – 1 J – 31 km – 650 D+

La piste en partant du col du Sapet
La piste en partant du col du Sapet

Vous profitez de la fraicheur et de la tranquillité sur la voie verte qui longe la Mimente, avant de grimper sur la magnifique D20 pour atteindre le Col du Sapet. Reste à traverser les Monts de Ramponenche et de Lempézou dans les bois. Une balade parfaite pour les jours de chaleur.

Profil topographique - Boucle 09
Profil topographique - Boucle 09
  •  

 

MIXTE – 1 J – 43 km – 930 D+

Sur la can de Ferrière
Sur la can de Ferrières

« Vous allez voir ce que vous allez voir »… Lors de cette boucle, vous serez en quelque sorte à la poursuite des paysages. Après une mise en jambe sur la Voie Verte, vous pourrez admirer depuis la route du Col de l’Oumenet les cans de Ferrière et Balazuègne, que vous sillonnerez quelques kilomètres plus loin. Et depuis les cans, vous verrez face à vous le Serre de Fromental, que vous gagnerez après être redescendu vers Saint Julien d’Arpaon. Tout ça préservant vos forces : les montées se font principalement sur le bitume !

Attention, la descente de la can de Ferrières vers Saint Julien d’Arpaon est très typée VTT (niveau rouge assez technique).

Profil topographique - Boucle 10
Profil topographique - Boucle 10

A voir/faire :

  • Saint-Julien d’Arpaon et son château.

  • Le village-rue de Barre-des Cévennes et son castelas (accessible à pieds)

  • Durant la saison estivale, il est possible de se restaurer à la guinguette de Saint-Julien-d'Arpaon. Un endroit parfait pour une pause midi!

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir les tronçons VC-12VC-18 et VC-22 du CRI des Cévennes.

MIXTE – 1/2 J – 43 km – 770 D+

Traverser le Tarn
Traverser le Tarn

Une incursion sur le Causse Méjean pour profiter du contraste entre causse et vallée, en passant par le verdoyant vallon d’Ispagnac et l’incontournable hameau de Castelbouc. La montée sur le causse se fait par Montbrun et vous devrez peut-être faire des pauses dans la pente parfois inégale… l’occasion parfaite d’admirer le paysage !

Attention, entre Florac et Montbrun, cet itinéraire emprunte des routes au trafic souvent dense : la D907 (route touristique des gorges du Tarn) et la N106.

Profil topographique - Boucle 11
Profil topographique - Boucle 11
  •  

Pour en savoir plus sur Castelbouc et la montée sur le Causse Méjean par Montbrun, voir le tronçon CM-4 du CRI des Cévennes.

ROUTE – 1 J – 53 km – 1010 D+

La petite route de La Brousse
La petite route de La Brousse

On aurait pu appeler cette boucle « Sur les traces du Grand Poucet »… Tout au long de cette route, vous découvrirez des pierres de genres très différents : les chaos granitiques déposés et polis par Dame Nature, si typiques du Mont Lozère, et les mégalithes dressés par l’Homme sur la Cham des Bondons.

Profil topographique - Boucle 12
Profil topographique - Boucle 12

A voir/faire :

  • Un petit sentier pédestre d'un peu plus de 1km vous emmènera au pied de la cascade de Runes (58 mètres de haut), où vous pourrez vous rafraichir.
  • Le sentier des Menhirs, une balade de 4,5 km pour découvrir cette extraordinaire concentration de menhirs disposés en « cromlechs » (cercles). Méconnu du grand public, les menhirs de la Cham des Bondons sont pourtant étonnants à plus d’un titre ; il s’agit de la 2ème concentration de menhirs en Europe, derrière l’alignement de Carnac (Bretagne), et les menhirs sont taillés dans le granite, alors que le plateau sur lequel ils sont dressés est en calcaire… il a donc fallu les transporter depuis le Mont Lozère, à l’est du hameau de Fontpadelle où se situent les affleurements les plus proches !
  • Les Puechs des Bondons, mamelons de marne noire ayant résisté à l’érosion, dont la hauteur n’excède pas 100 mètres mais la forme est reconnaissable entre mille. Il semble qu’ils aient été formés par Gargantua lui-même, en décrottant la terre de ses sabots…
  •  

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir les tronçons ML-6ML-9 et ML-10 du CRI des Cévennes.

MIXTE – 1 J – 56 km – 1310 D+

Vue depuis le Causse de Sauveterre
Vue depuis le Causse de Sauveterre

Ce n’est pas un mais deux causses (le Sauveterre et le Méjean) que vous parcourrez lors de cette boucle, en découvrant des paysages inédits à portée de roue de Florac. Les accès se font sur route pour économiser ses forces et profiter pleinement des pistes qui sillonnent les causses. Vous traverserez aussi plusieurs hameaux (sur les causses ou dans les gorges) qui valent largement la visite !

Attention/variante : Les 6 premiers kilomètres se font sur nationale, et les 3 kilomètres suivants sur la Route des Gorges du Tarn, parfois très fréquentée l’été. Pour les éviter, vous pouvez rejoindre directement Ispagnac en gravel, de l’autre côté de la rivière.

Profil topographique - Boucle 13
Profil topographique - Boucle 13

À voir :

  • Le hameau de Paros, son clocher des tourmentes, son four à pain et son ferradou.
  • Les vieilles maisons en pierre aux toits de lauzes à Sauveterre et au Tomple.
  • Les mégalithes qui saupoudrent les causses.
  • Le village troglodytique de Castelbouc et les ruines de son château.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons CS-2, CS-16, CM-4 et CM-5 du CRI des Cévennes.

 

GRAVEL – 1 longue journée – 61 km – 1040 D+

En pleine nature sur la Causse Méjean
En pleine nature sur la Causse Méjean

Vous voulez découvrir le Causse Méjean sur ses plus belles pistes à partir de Florac ? Cette boucle gravel d’une journée est faite pour vous ! Vous traverserez quelques hameaux typiquement caussenards, mais surtout ces grandes étendues qui font du causse un monde à part.

Profil topographique - Boucle 14
Profil topographique - Boucle 14

À voir :

  • Le Chaos de Nîmes-le-Vieux dont les roches apparaissent entre Gally et Villeneuve. Une petite randonnée balisée dans le chaos débute à l'Hom.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons CM-5, CM-6, CM-13 et CM-15 du CRI des Cévennes.

 

GRAVEL – 1 longue journée – 59 km – 1020 D+

Au col de la Planette
Au col de la Planette

Une boucle boisée et rafraîchissante pour découvrir le massif du Bougès, presqu’entièrement sur pistes. La partie d’ascension la plus pentue se fait sur une petite route bitumée

 

Profil topographique - Boucle 15
Profil topographique - Boucle 15

À voir :

  • La magnifique vue sur Grizac et le Plateau de l’Hermet, en arrivant au Col du Sapet.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons ML-17, VC-17 et VC-22 du CRI des Cévennes.

 

ROUTE – 1 journée – 67 km – 970 D+

Sur le bord du Causse Méjean
Sur le bord du Causse Méjean

Découvrez le sud-est du Causse Méjean, avec ses paysages steppiques typiques de l’agro-pastoralisme développé sur les causses, sur les petites routes qui le traversent. Vous pourrez voir les beautés de la bordure sud, où se niche le magnifique Chaos de Nîmes-le-Vieux, et rejoindre la vallée du Tarnon sur l’une des « routes du vertige » que nous aimons partager.

Profil topographique - Boucle 16
Profil topographique - Boucle 16

À voir :

  • Les chazelles en bord de D16
  • Le hameau du Buffre et sa croix datant du 12ème siècle, située sur le "Camin Ferrat", chemin de pélerinage entre Aubrac et Saint-Guilhem.
  • Plusieurs menhirs à hauteur de Costeguison. Le plus proche se trouve au nord de la D10, mais vous pouvez aussi prendre la piste au sud pour découvrir les menhirs de la Croisette.
  • Le Chaos de Nîmes-le-Vieux, étendue de rochers dolomitiques aux formes surprenantes, hérissés sur près de 4km. Un sentier d'interprétation à partir de L'Hom vous permet de découvrir et comprendre le site.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons CM-5, CM-13, CM-12, , CM-10, CM-6 et GG-6 du CRI des Cévennes.

 

MIXTE – 1 longue journée – 73 km – 1120 D+

Sur les pistes du Causse Méjean
Sur les pistes du Causse Méjean

La boucle qui fait découvrir le Causse Méjean en variant les plaisirs entre route et piste (les portions les plus pentues se font sur route, pour vous laisser profiter des pistes), en traversant quelques petits hameaux.

Profil topographique - Boucle 17
Profil topographique - Boucle 17

À voir :

  • La croix du Buffre, datant du 12ème siècle, située sur le "Camin Ferrat", chemin de pélerinage entre Aubrac et Saint-Guilhem.

  • Le Chaos de Nîmes-le-Vieux dont les roches apparaissent déjà sur les hauteurs de Villeneuve. Une petite randonnée balisée dans le chaos débute à l'Hom (voir tronçon CM-6).

  • Plusieurs menhirs à hauteur de Costeguison. Le plus proche se trouve au nord de la D10, mais vous pouvez aussi prendre la piste au sud pour découvrir les menhirs de la Croisette.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons CM-5, CM-15, CM-6, CM-10CM-12, et CM-13 du CRI des Cévennes.

 

MIXTE – 1 longue journée – 79 km – 1620 D+

Vue sur la vallée depuis la Can de Ferrières
Vue sur la vallée depuis la Can de Ferrières

Votre cœur balance entre Vallée Longue, Vallée Française et Vallée Borgne ? Ne renoncez à aucune des trois et découvrez les particularités de chacune d’entre elle grâce à notre « Transversale des Fonds de Vallées » ! Une boucle idéale pour les amateurs (sportifs) de côtes et de vues à 360°…

Attention, la descente de la can de Ferrières vers Saint Julien d’Arpaon est très typée VTT (niveau rouge assez technique).

Profil topographique - Boucle 18
Profil topographique - Boucle 18
  •  

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons GG-6, VC-10 et VC-19 du CRI des Cévennes.

 

ROUTE – 1 longue journée – 83 km – 1660 D+

En descendant de Saint Roman de Tousque
En descendant de Saint Roman de Tousque

Découvrez deux des principales vallées cévenoles, en descendant l’une pour remonter par l’autre, en croisant la route de la fameuse « Corniche des Cévennes » à l’endroit où elle nous montre ses plus beaux panoramas, et en passant sur la magnifique Can de l’Hospitalet, où vous faites face au Causse Méjean.

Profil topographique - Boucle 19
Profil topographique - Boucle 19

À voir :

  • Le sentier d’interprétation de Saint-Laurent-de-Trèves, où ont été trouvées des empreintes de dinosaures («grallator minusculus» de son prénom), datant de près de 200 millions d’années, alors que la Can était une lagune équatoriale.

  • Quelques «magnaneries» en bord de route. Il s’agit d’habitations hautes, dont le dernier étage était consacré à l’«éducation» (l’élevage) des vers à soie entre le 17ème et le 19ème siècle. C’est la nature du terrain, pentu et difficilement constructible, qui amenait à bâtir une annexe en hauteur et non à côté de l’habitation principale.

  • La vue sur Saint-Roman-de-Tousque depuis la route vers la Vallée Borgne.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons GG-6, VC-12, VC-19, VC-5, VC-20, VC-9 et VC-10 du CRI des Cévennes.

 

ROUTE – 1 longue journée – 84 km – 1530 D+

Entre Ruas et Runes
Entre Ruas et Runes

Beaucoup de variété sur cette boucle 100% bitumée, qui vous donne un aperçu du Mont Lozère, du Bougès et des Vallées Cévenoles, rien de moins ! Vous roulerez sur quelques-unes des plus belles routes du coin, en changeant de paysage à chaque ascension… de quoi vous donner envie d’en reprendre et pourquoi pas retourner approfondir l’un de ces territoires ?

Profil topographique - Boucle 20
Profil topographique - Boucle 20

À voir :

  • La cascade de Runes (après 1 km de marche sur sentier)
  • La jasse de Chanteloup à L’Hermet, abri constitué de gros blocs de granite, autrefois destiné aux moutons (remplacés aujourd’hui par les bovins).
  • Le village de Barre-des-Cévennes, autrefois carrefour commercial important, où se célébraient une dizaine de foires par an. La disposition typique du village en est le témoin. Vous pouvez aussi emprunter le sentier pédestre qui grimpe sur le Castelas et profiter des hauteurs pour admirer le paysage.
  •  

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons ML-6, ML-18, VC-18, et GG-6 du CRI des Cévennes.

 

MIXTE – 1 longue journée – 86 km – 1520 D+

La descente du Mont Aigoual sur la neige
La descente du Mont Aigoual sur la neige

Voici l’équivalent « mixte » pour atteindre l’Aigoual en alternant routes (pour les principales difficultés en D+) et gravel. La boucle commence par une traversée sur pistes du Causse Méjean, jusqu’au Col du Perjuret qui fait le trait d’union entre le causse et le massif de l’Aigoual. L’ascension de l’Aigoual se fait par la route, avant de redescendre par la vallée du Tarnon, entre gravel et route.

Profil topographique - Boucle 21
Profil topographique - Boucle 21

À voir :

  • Au-dessus de Florac, au Col de la Pierre Plate, le dolmen du même nom.

  • Le Chaos de Nîmes-le-Vieux dont les roches apparaissent déjà sur les hauteurs de Villeneuve. Une petite randonnée balisée dans le chaos débute à l'Hom (voir tronçon CM-6).

  • Le Météosite de l’Aigoual, dernier observatoire météorologique en France et témoin de la rudesse du climat sur le massif (entrée libre).

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons CM-5, CM-15, CM-6, MA-1, MA-11, et GG-6 du CRI des Cévennes.

 

ROUTE – 1 longue journée – 105 km – 1870 D+

La Vallée du Bonheur
La Vallée du Bonheur

L’Aigoual n’est pas à proximité directe de Florac, mais il est malgré tout possible de l’atteindre à vélo, en mode sportif. Nous avons sélectionné un itinéraire qui est un parfait compromis entre sport et paysage, pour ne pas trop griller vos cartouches et en profiter un maximum. Cerise sur le gâteau : le retour par le Causse Méjean, à peine plus long et dénivelé que la vallée du Tarnon, pour éviter de refaire la route de l’aller.

Profil topographique - Boucle 22
Profil topographique - Boucle 22

À voir :

  • Le Météosite de l’Aigoual, dernier observatoire météorologique en France et témoin de la rudesse du climat sur le massif (entrée libre).

  • L’abime de Bramabiau, son "bout du monde", sa rivière souterraine et son réseau de grottes à visiter, mais aussi les ruines de l'abbaye du Bonheur dans le fond de la vallée et le plan d'eau du Devois pour une pause baignade bien méritée.

  • Le bourg médiéval de Meyrueis.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons GG-6, MA-1, MA-5, CM-7, CM-13, et CM-5 du CRI des Cévennes.

 

ROUTE – 1 longue journée – 118 km – 1930 D+

Entre Tarn et Jonte
Entre Tarn et Jonte

Pour une sortie à la journée, cette boucle s’adresse aux cyclosportifs, mais elle peut être faite en itinérance facile, sur 3-4 jours.

Cette boucle vous permet de découvrir en immersion les mythiques gorges du Tarn et celles plus méconnues mais tout aussi majestueuses de la Jonte, sur un itinéraire au profil doux (pour la région) entièrement sur bitume.

Nous vous recommandons les mois de mai-juin pour le parcourir, vous éviterez ainsi l’affluence touristique et pourrez profiter du débit des rivières avant la sécheresse estivale.

Profil topographique - Boucle 23
Profil topographique - Boucle 23

À voir :

  • Castelbouc, son château et sa légende (voir CM-4), Ispagnac, « Jardin de la Lozère » au creux d’un thalweg fertile, et surtout Quézac, dont on ignore trop souvent l’importance historique…
  • Sainte-Énimie, capitale et par ailleurs patronne des Gorges du Tarn.
  • Le méandre de de Saint-Chély, qui contourne littéralement le « Rocher du Bout du Monde » pour continuer sa route comme si de rien n’était. Le village, bâti sur la rive gauche du Tarn, est néanmoins accessible via un pont, contrairement au hameau d’Hauterives, qui semble comme coupé du monde.
  • le chaos rocheux du Pas de Soucy, né d’effondrements des falaises environnantes (le dernier aurait eu lieu seulement en 1800).
  • La Maison des Vautours, où vous en apprendrez plus sur cette espèce et sa réintroduction dans les gorges grâce au musée et à la visite commentée. Vous pourrez les observer depuis la terrasse panoramique, mais aussi de près grâce à des caméras mobiles.

Pour en savoir plus sur les territoires traversés, voir le tronçons GG-6, GG-7, GG-8, GG-2, GG-3, et GG-4 du CRI des Cévennes.

 

Vue de Florac
Les cookies nous permettent d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de Cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site Web est: https://www.cartocyclo;net, propriété de CartoCyclo

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Informations supplémentaires

Comment nous protégeons vos données

Procédures mises en œuvre en cas de fuite de données

Les services tiers qui nous transmettent des données

Opérations de marketing automatisé et/ou de profilage réalisées à l’aide des données personnelles

Affichage des informations liées aux secteurs soumis à des régulations spécifiques

Save settings
Cookies settings

Vous êtes actuellement hors-ligne