C’est au fond des Gorges du Rioufroid que nous vous avons laissé, il est temps de repartir pour la dernière partie de votre périple, et non des moindres: la traversée du Dévoluy et ses paysages lunaires et montagneux… 164 kilomètres de pédalage pendant lesquels vous n’oserez pas cligner des yeux de peur de rater quelque chose.

Description du tronçon: le Dévoluy et la Vallée du Drac

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Retournez vers Lus-La-Croix-Haute pour récupérer la Vallée du Grand Buëch. Ce sont quelques kilomètres de route avec un trafic potentiellement important, mais la route se fait en descente et devrait donc être rapide.
  • Pour les férus de littérature et de tourisme culturel, nous vous proposons une incursion, à partir de Saint-Julien-en-Beauchêne vers le hameau de Baumugnes, immortalisé par Jean Giono. Le hameau n’est pas un incontournable, mais la route est belle et vous permet de quitter un moment le trafic de la départementale.
  • Autre arrêt possible après La Faurie: les Gorges d’Agnielles, dont vous pouvez parcourir la via ferrata, ou que vous pouvez simplement admirer depuis leur embouchure.
  • Quittez enfin la D1075 pour rejoindre Veynes, dernier gros bourg avant l’entrée dans le Dévoluy.
  • Commencez la longue ascension du Col de Festre. Vous aurez en point de mire les montagnes du Dévoluy du début à la fin, autant dire que le classement « catégorie 1 » du col ne se fait pas sentir, tant la vue est belle. L’apothéose étant le Col de Festre lui-même, qui vous offre un panorama unique et époustouflant!
  • Dans ce paysage magnifique et lunaire, nous vous proposons d’aller jusqu’au village du Dévoluy, pour découvrir le (court mais intéressant) Défilé des Étroits, au fond duquel coule la Souloise.
  • C’est justement la Souloise que vous ne quitterez plus pendant plusieurs kilomètres, le temps de découvrir son Défilé, avant qu’elle ne s’écoule dans le lac du Sautet. Nous vous emmenons sur sa route de corniche, en rive gauche, mais vous pouvez aussi décider d’emprunter la D 217 en fond de gorge (attention à la remontée par la D 217B, la vue est belle mais elle se mérite).
  • Vous entrez maintenant dans le pays de Trièves, ancien plateau glaciaire, sur une route vallonnée de moyenne montagne. Vous pourrez profiter de la vue sur les cimes du Dévoluy et des Écrins.
  • En descendant du plateau vers La Mûre, vous passerez par le pont de Ponsonnas, qui traverse les vertigineuses Gorges du Drac.
  • En passant sur la rive opposée, vous rejoindrez une route de corniche qui descend progressivement dans la Vallée du Drac, où vous aurez régulièrement vue sur les lacs qui baignent le lit de la rivière et au loin le massif vercorien.
  • Dernière halte touristique avant de rejoindre Grenoble: les hauteurs de Champs-sur-Drac, son église et la Tour de son ancien château des Allemand, qui domine le reste du village en vallée.
  • Direction Grenoble pour terminer ce voyage, en empruntant de petites routes locales et les pistes cyclables en agglomération.

Détails et profil topograhique

  • Longueur: 154 km
  • Altitude maximale: 1441 m (Col de Festre)
  • Points d’intérêt à voir: Gorges du Rioufroid, Gorges d’Agnielles, Le Dévoluy, Col de Festre, Défilé des Étroits, Défilé de la Souloise, Lac du Sautet, Pont de Ponsonnas, Gorges du Drac, Grenoble
  • Lus-la-Croix-Haute => Grenoble:
    • 1 col de Catégorie 1
    • 2 cols de Catégorie 3
  • Grenoble => Lus-la-Croix-Haute:
    • 4 cols de Catégorie 2
  • Durée approximative recommandée: 2 à 3 jours

Profil topographique: La Vercorienne, des Chabottes à Grenoble