Le Pays Diois, ce n’est pas uniquement le pays de la Clairette… c’est aussi une terre sillonnée de gorges sauvages et encaissées. Sur ce tronçon de 131 kilomètres entre eau et montagnes, venez profiter d’un moment hors du monde…

Description du tronçon: Le Diois à vélo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Voici un tronçon qui commence… par un cul-de-sac! Les Gorges de l’Omblèze, abruptes et resserrées, ne s’offrent qu’à ceux qui acceptent de faire quelques kilomètres « pour la beauté du geste » et du lieu. Au-delà de la gorge, vous pouvez aussi décider de continuer à rouler dans le fond de vallée, pour découvrir les petits hameaux qui s’y cachent, avant de retourner sur Plan-de-Baix et continuer votre route.
  • Les 30 kilomètres suivants, pour rejoindre le cours de la Drôme à Sainte-Croix, se font sur de petites routes semi-montagnardes, très tranquilles et sauvages. Une surprise vous attend dans la descente du Col de la Croix: le Ravin de l’Oursière à l’intersection entre la D172 et la D129. N’hésitez pas à rebrousser un petit peu chemin sur la D129 avant de continuer à descendre la Sûre
  • Le long de la Drôme, voici le village de Pontaix. C’est d’abord les ruines de sa tour perchée que vous apercevrez, puis son église adossée aux rochers. Nous vous proposons de rester sur cette rive, pour avoir une vue sur le village en bord de Drôme en face, mais ne vous inquiétez pas, vous quitterez Pontaix en traversant ses petites ruelles.
  • Étape suivante: les Gorges de l’Escharis. Basses et assez ouvertes, elles vous permettront de voir la Drôme couler presqu’à vos pieds. Vous pourrez ainsi profiter de la couleur et la texture laiteuse de la rivière, dues au calcaire de la roche.
  • Il est temps de quitter le fond des gorges pour prendre de la hauteur et profiter des vues panoramiques sur le Diois! C’est le Col de Pennes que vous devrez franchir, mais vous pourrez faire une pause au hameau de Pennes-le-Sec pour profiter de la vue et la table d’orientation.
  • Dans la descente du col, vous apercevrez le Dôme du Glandasse et le plateau du Vercors, de l’autre côté de la vallée.
  • De retour en vallée, dernier appel pour les aires de baignades et les offres touristiques locales, parce que les prochains kilomètres seront bien plus sauvages: les Gorges des Gâts, le long du Rio Sourd, vous mèneront jusqu’au petit village de Glandage, où vous pourrez bien évidemment faire une pause.
  • Vous êtes bien reposé? Il est temps de gravir le Col de Grimone, point culminant de ce tronçon dans le Diois, à 1318 mètres d’altitude. De quoi s’offrir de belles vues et s’oxygéner les poumons…
  • Il reste seulement une quinzaine de kilomètres, et pourtant une dernière gorge vous attend: celle du Rioufroid, après Corréardes. Comme celles de l’Omblèze qui ont débuté de tronçon dans le Diois, il s’agit de gorges en cul-de-sac, sur sentier fermé à la circulation motorisée. Elles grimpent un peu, mais vous pourrez vous reposer à l’aire de pique-nique des Chabottes, tout au fond.

Détails et profil topographique

  • Longueur: 131 km
  • Altitude maximale: 1318 m
  • Points d’intérêt à voir: Parc Naturel Régional du Vercors, Gorges de l’Omblèze, Ravin de l’Oursière, Pontaix, Gorges de l’Escharis, Gorges des Gats, Gorges du Rioufroid
  • Plan-de-Baix => Les Chabottes:
    • 2 cols de Catégorie 1
    • 1 col de Catégorie 2
    • 2 cols de Catégorie 3
  • Les Chabottes => Plan-de-Baix:
    • 4 cols de Catégorie 2
    • 1 col de Catégorie 3
  • Durée approximative recommandée: 2 jours

Profil Topographique: La Vercorienne, de Plan-de-Baix à Lus-la-Croix-Haute
Profil Topographique: La Vercorienne, de Plan-de-Baix aux Chabottes