Entre le patrimoine historique des Gorges de la Sioule et la tranquillité des Gorges de la Rhue, nous vous emmenons au plus près des fameux Puys du Sancy, tutoyer les volcans d’Auvergne. À vos mollets, prêts…

Vous retrouverez ce tronçon sur les itinéraires suivants:

Description du tronçon: Des gorges et le Sancy à vélo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Quittons Ébreuil pour faire un bout de chemin le long de la Sioule.
  • Vous pouvez faire une première pause dès les premiers kilomètres, pour découvrir les landes de Péraclos, surplombant la Sioule et abritant un mégalithe. Un sentier pédestre débute de la D915, sur votre droite un peu avant Péraclos, et vous permet de découvrir ce patrimoine naturel protégé.
  • Le parcours de la Sioule commence à se creuser davantage de la roche, vous entrez progressivement dans les gorges, appelées localement Gorges de Chouvigny, puisque vous arrivez à hauteur de… Chouvigny. N’hésitez pas à remonter quelques centaines de mètres de la D284 vers le bourg, perché en surplomb de la rivière, et son château médiéval très bien conservé (qui peut être visité en saison).
  • Au cœur des gorges, le Pont de Ménat vous permettra de passer sur l’autre rive de la Sioule. Vous passerez d’abord sous le « Pont neuf », avant de traverser sur le Pont roman du 12ème siècle pour continuer sur la D109.
  • Restez attentif: à hauteur de l’aire de pique-nique après l’épingle, vous apercevez les ruines du Château-Rocher surplombant la Sioule. Vous passerez d’abord juste en-dessous (et le perdrez de vue) mais vous pourrez plus loin emprunter la D99 vers Saint-Rémy-de-Blot pour voir le château de plus près.
  • Les bords de Sioule sont moins resserrés entre Lisseuil et Châteauneuf-les-Bains, où vous quittez momentanément la rivière avant de découvrir le magnifique méandre de Queuille, visible depuis le belvédère à l’entrée du village. La vue plongeante sur ce fameux méandre se mérite (il y a un passage très vallonné). En cas de fatigue, continuez simplement sur la D61 pour rejoindre l’itinéraire plus loin.
  • Un dernier tronçon des gorges de la Sioule vous attend, après avoir longé le ruisseau de Mazière entre Mazal et Montfermy.
  • Bienvenue dans la Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne! La grimpette va commencer, prenez votre temps et dégustez les panoramas qui s’offrent à vous.
  • À partir de Rochefort-Montagne, la montée s’intensifie, mais vous passerez bientôt entre les roches Sanadoire et Tuilière, dont vous aurez une vue d’ensemble depuis le col de Guéry, à 1268 mètres d’altitude. Profitez du panorama depuis le Lac, vous pouvez y pique-niquer mais la baignade n’est pas autorisée.
  • La descente du col vers la station thermale du Mont-Dore se fait sur l’unique route qui les relie, attention si vous pédalez en saison touristique. N’oubliez pas de profiter de la vue sur les Puys droit devant vous, nous vous recommandons d’ailleurs de traverser la station pour aller jusqu’au cul-de-sac au pied du Sancy, et pourquoi pas profiter d’une nuit au camping municipal pour descendre de vélo pour faire une promenade à pied sur les crêtes…
  • Reprenons la route, il reste quelques kilomètres de montée pour atteindre le point culminant de votre voyage, le col de la Croix Saint-Robert à 1451 mètres. Vous ne regretterez pas l’ascension, qui vous permettra de profiter encore un peu de la chaîne de volcans face à vous.
  • En bas du col, vous voici à Besse-en-Chandesse, cité médiévale et renaissance. Ne manquez pas ses remparts, son Château du Bailli, et profitez-en pour flâner dans ses petites ruelles pavées.
  • Direction Saint-Genès-Champespe. C’est le moment de faire le plein de paysages verdoyants, découvrir les « maars » (anciens cratères volcaniques remplis d’eau, comme le Lac Pavin ou le Lac Chauvet) et pourquoi pas un peu plus loin piquer une tête à l’aire de baignade du Lac de Lastioules
  • Vous avez profité de la pause pour régler vos freins? Tant mieux, sur la D22 après Lastioules, vous devrez prendre la petite route qui descend sur Embort. Et pour descendre, elle ne fait pas semblant (rappelez-vous que nous vous proposons l’itinéraire dans ce sens et pas l’inverse).
  • Et pour terminer en beauté ce tronçon un peu plus sportif, découvrez jusque Condat les trop méconnues Gorges de la Rhue, sur une magnifique petite route hors du temps…


Détails et profil topograhique

    • Longueur: 192 km
    • Difficulté du tronçon: Intermédiaire
    • Altitude minimale: 308 m
    • Altitude maximale: 1451 m (Col de la Croix Saint-Robert)
    • Points d’intérêt à voir: Ébreuil, les landes de Péraclos (mégalithe), Gorges de la Sioule et de Chouvigny, Château de Chouvigny, Pont de Ménat, les ruines du château-Rocher, le méandre de Queuille, Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, les roches Sanadoire et Tuilière, les Puys du Sancy, Cité Médiévale de Besse-en-Chandesse (remparts, château du Bailli), les Maars volcaniques (Lac Pavin et Lac Chauvet), Gorges de la Rhue.
    • Ébreuil => Condat:
      • 2 cols de Catégorie 1
      • 3 cols de Catégorie 3
    • Condat => Ébreuil:
      • 1 col de Catégorie 1
      • 2 col de Catégorie 2
      • 2 cols de Catégorie 3
    • Durée approximative recommandée: 3 à 4 jours
Profil topographique: La Volcanique, d'Ébreuil à Condat
Profil topographique: La Volcanique, d’Ébreuil à Condat