Voyagez d’Est en Ouest dans le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez à vélo. Découvrez ces routes paisibles mais néanmoins vallonnées et pourquoi pas faire une petite pause à Ambert pour y déguster sa Fourme !

Ce tronçon se trouve sur l’itinéraire suivant:

Description du tronçon: le Parc Naturel du Livradois-Forez à vélo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • La traversée du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez débute à Auzon, petite cité médiévale dont les fortifications sont encore présentes.
  • Une côte de 17 kilomètres vous attend pour atteindre 930 mètres d’altitude. Il s’agit d’une ascension de catégorie 2, profitez du panorama lors de petites pauses régulières!
  • Découvrez Saint-Vert, petit village blotti au creux d’une petite vallée, avant de reprendre un peu d’altitude (vous atteindrez 1024 mètres d’altitude au moment de passer de Haute-Loire au Puy-de-Dôme).
  • Vous avez remarqué? Le Livradois est essentiellement composé d’une alternance d’espaces boisés et de pâturages aux vues dégagées…
  • Peu après Saint-Alyre d’Arlanc, vous rejoignez les Gorges de la Dore, dont vous descendrez le cours jusque Dore-L’Eglise, où une petite pause sera bienvenue, en vue de ce qui vous attend…
  • … le col de Medeyrolles, à 1054 mètres.
  • La suite se fait en descente, vers la plaine du Livradois que vous voyez déjà se dérouler sous vos roues (sur votre gauche). En vous arrêtant à Saint-Just, vous pourrez profiter du panorama!
  • Vous arrivez à Ambert. Comme dans « fourme d’Ambert », ce délicieux fromage que vous aurez l’occasion de déguster dans la région. Découvrez aussi la mairie ronde d’Ambert ou baignez-vous au plan d’eau de la ville, à proximité de la Dore.
  • Vous êtes reposé? Vous voilà au pied de la difficulté de votre voyage: l’ascension du Col du Béal, à 1390 mètres d’altitude, qui marque votre entrée dans les Monts du Forez. En pente douce d’abord, au milieu des pâturages, c’est à Saint-Pierre-la-Bourlhonne (pour les 7 derniers kilomètres) qu’il vous faudra appuyer sur les pédales. La route est heureusement ombragée.
  • Vous voilà au sommet, sur le Plateau des Hautes Chaumes, où vous découvrez un paysage totalement différent: une alternance de landes, tourbières et pâtures occasionnelles.
  • Profitez bien de ce paysage particulier, avant de descendre sur Chalmazel, de retour dans les sapins! Vous ne pourrez pas manquer le château en traversant Chalmazel, et si vous voyagez en été, vous assisterez peut-être aux Fêtes Médiévales annuelles.
  • Les derniers kilomètres de descente vers Boën-sur-Lignon se font sur la route surplombant la vallée du Lignon, vous offrant au passage une vue imprenable sur les Monts du Forez, que vous n’allez pas tarder à quitter.
  • Dernier détail à ne pas rater: les ruines du Château de Couzan qui apparaîtra face à vous perché sur son éperon rocheux, peu avant Sail-sous-Couzan. Les plus courageux pourront y accéder à partir du village, par une petite route d’un peu plus d’un kilomètre à 10% (la visite est payante, mais la vue extérieure et le panorama valent la grimpette).

Détails et profil topographique

    • Longueur: 139 km
    • Difficulté du tronçon: Intermédiaire
    • Altitude minimale: 399 m
    • Altitude maximale: 1390 m (Col du Béal)
    • Points d’intérêt à voir: Cité médiévale d’Auzon, Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, Gorges de la Dore, Col de Medeyrolles, Ambert, Col du Béal, Chalmazel, les Monts du Forez, Château de Couzan.
    • Auzon => Boën-sur-Lignon:
      • 1 col de Catégorie 1
      • 1 col de Catégorie 2
      • 1 col de Catégorie 3
    • Boën-sur-Lignon => Auzon:
      • 3 cols de Catégorie 1
      • 1 col de Catégorie 2
      • 1 col de Catégorie 3
    • Durée approximative recommandée: 2 à 3 jours
Profil topographique: La Volcanique, d’Auzon à Boën-sur-Lignon