Vous atteindrez en parcourant ce tronçon le point culminant de votre voyage, au Pas de Peyrol, pour découvrir les paysages volcaniques verdoyants typiques des Monts du Cantal depuis le Puy Mary. Vos mollets seront mis à contribution sur cet itinéraire sportif qui vous fera également profiter de quelques-unes des plus belles vallées de la région, des Gorges de la Santoire et de celles plus escarpées du Goul, pour vous conduire vers la Truyère.

Vous trouverez ce tronçon dans l’itinéraire suivant:

Description du tronçon: Les Monts du Cantal, le Puy Mary et la descente vers la Truyère

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Qu’avez-vous pensé des Gorges de la Rhue? L’air de rien, vous voici entré dans les Monts du Cantal. Jute après Condat, à Feniers, vous verrez si vous êtes attentif les ruines de l’ancienne abbaye. Vous pouvez faire un tout petit crochet sur la D679 pour avoir une meilleure vue d’ensemble des ruines, en les surplombant légèrement. Mais votre route continue sur la D16 le long des gorges de la Santoire.
  • Après Saint-Bonnet de Condat, vous verrez sur votre droite les orgues basaltiques qui dominent le bourg, et que vous aurez longé auparavant.
  • Profitez du paysage typiques des plateaux du Cantal, ainsi que des petits hameaux aux maisons de pierres. En arrivant sur la D62, petite curiosité: le petit Château des Mouleyres, dont vous apercevez la tour pointue.
  • Après avoir atteint une altitude de 1071 mètres, vous rejoignez la Vallée de la Petite Rhue (ou Vallée de Cheylade, du nom du village que vous allez traverser), avec en point de mire droit devant vous: le Puy Mary.
  • À hauteur d’Escorolles, n’hésitez pas à faire un petit crochet pour voir de près les deux cascades (celle du Pont de la Roche et celle du Sartre) qui donnent leur nom au Lac que vous ne pourrez pas louper.
  • Vous voilà arrivé au bout de la vallée, au pied du Col de Serre (1364 mètres), première étape en lacets et première difficulté dans l’ascension du Puy Mary. Vous longerez ensuite la crête du Col d’Eylac avant d’attaquer dans un ultime effort le Pas de Peyrol. Comme souvent dans les cols, nous vous recommandons des pauses régulières pour bien profiter du paysage!
  • Au sommet du Pas de Peyrol, vous pouvez accéder à pied au Puy Mary en tant que tel – et si vous le souhaitez, vous pouvez même faire une randonnée plus longue, vers la Brèche de Roland. Toutes les informations sur la chaîne des Puys et les circuits pédestres sont disponibles à la Maison du Puy au col.
  • La descente vers la Vallée de la Jordanne se fait par la D17, sur l’itinéraire V74: Grande Traversée des Volcans, jusque Mandailles, où vous prendrez la D317 qui fait la liaison avec la Vallée de la Cère en passant par le Col du Perthus à 1309 mètres. Pensez à bien vous reposer après le Pas de Peyrol pour être en forme pour le col du Perthus!
  • À partir de Saint-Jacques-des-Blats, vous voilà dans la Vallée de la Cère, que vous parcourrez sur une petite route secondaire qui remonte progressivement sur le plateau, pour ensuite redescendre dans une autre vallée, où coule le Goul dont vous suivrez le cours de loin jusqu’à ce qu’il se jette dans la Truyère.
  • Peu après Jou-sous-Monjou, ne ratez pas le château de Cropières sur votre droite. Vous n’êtes plus dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne mais il reste beaucoup de choses à voir!
  • Nous vous proposons ensuite de pédaler jusque Ronesque, qui se trouve presque en cul-de-sac sur les hauteurs, et dont le panorama à l’église Saint-Jacques (elle-même magnifique) est exceptionnel!
  • Le défi sportif qui suit est la condition sine qua non de la vue dans vous avez profité; il vous faudra remonter de l’autre côté de la rivière sur la D13, sur 2 kilomètres de petite route à la pente bien aiguisée.
  • Vous êtes maintenant sur le magnifique balcon des Gorges du Goul, petite route étroite impressionnante par sa beauté et… impressionnante tout court!
  • Aucune route ne longe le Goul de façon continue, nous vous proposons de reprendre un peu de hauteur en passant par Vezels-Roussy, avant de redescendre sur la rivière par les petites routes. Vous profiterez ainsi des derniers kilomètres dans les Gorges du Goul, avant de faire connaissance avec les Gorges de la Truyère, en prenant la D904 vers Saint-Hippolyte.

Détails et profil topographique

    • Longueur: 153 km
    • Difficulté du tronçon: Sportif
    • Altitude minimale: 262 m
    • Altitude maximale: 1575 m (Pas de Peyrol, Puy Mary)
    • Points d’intérêt à voir: Gorges de la Santoire, Orgues Basaltiques à Saint-Bonnet-de-Condat, Château de Mouleyres, le Puy Mary, la Brèche de Roland, Château de Cropières, panorama et l’Église Saint-Jacques à Ronesque, Gorges du Goul, Gorges de la Truyère.
    • Condat => Saint-Hippolyte :
      • 3 cols de Catégorie 1
      • 2 cols de Catégorie 2
      • 4 cols de Catégorie 3
    • Saint-Hippolyte => Condat:
      • 3 cols de Catégorie 1
      • 3 cols de Catégorie 2
      • 2 cols de Catégorie 3
    • Durée approximative recommandée: 2 à 3 jours

Profil topograhique: La Volcanique, de Condat à Saint-Hippolyte