Pédalez dans les garrigues de l’arrière-pays montpelliérain en prenant un peu plus de hauteur entre le Pic Saint-Loup et la montagne de l’Hortus dans cette alternative à l’EuroVelo 8. Et tant qu’à faire, faites une petite pause dans la petite cité médiévale de Sommières…

Retrouvez une description complète de ce tronçon accompagné des plans détaillés des traversées de Sommières, Poussan et Gigean dans la version « intermédiaire » du guide/atlas « Dont vous êtes le héros » de l’euroVélo 8 et son Itinéraire Bis:

Description du tronçon – IB8: Dans les Garrigues (niveau intermédiaire)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Aux abords de la Tour Carbonnière d’Aigues-Mortes, suivez le canal jusqu’à la D104, qui vous mènera vers le Cailar à travers le nord de la Camargue plus agricole, pour atteindre progressivement les Garrigues de l’arrière-pays.
  • Après Aubais, un petit bout de Voie Verte très agréable, la V66: La Rétrolittorale, vous permettra d’entrer dans Sommières, Petite Cité médiévale de Caractère (dont un plan détaillé se trouve dans le guide de l’EuroVelo 8 et son Itinéraire Bis). Découvrez son Pont habité, son château et ses petites ruelles typiques, et si vous arrivez un samedi – jour de marché – vous verrez les habitants sortir les tables à même la rue pour partager un verre ou un repas.
  • Toujours de la garrigue après Sommières, sur de petites routes secondaires qui vous laisseront profiter du paysage. Cerise sur le gâteau, la piste qui monte doucement après Montaud vous permettra d’avoir une vue imprenable sur le Pic Saint-Loup.
  • En reprenant les routes secondaires, vous aurez toujours le Pic Saint-Loup en ligne de mire, avec les ruines du Château de Montferrand perché sur l’arrête du Pic en avant-plan.
  • La montée vers le Col de Flambetout (244 mètres d’altitude) est une des petites difficultés de votre voyage, mais l’effort est récompensé par la vue : la D1 passe entre le Pic Saint-Loup et la Montagne de l’Hortus. Si vous êtes attentif, vous verrez aussi les ruines du Château de Viviourès sur l’arrête de l’Hortus, en surplomb de la route. Il se trouve à proximité d’un ancien abri Néandertalien (la grotte et le château sont accessibles à pied par un sentier).
  • Une fois au col, profitez bien de la vue sur le Pic Saint-Loup, parce qu’à partir de maintenant vous vous en éloignerez et devrez regarder en arrière pour l’apercevoir encore.
  • Continuez votre route pour arriver à hauteur de Viols-le-Fort. Si vous êtes amateur de préhistoire, deux possibilités d’arrêts s’offrent à vous: à gauche vers Viols-en-Laval (sur la D113) le village préhistorique de Cambous(visite payante à un tarif doux) est l’un des plus vieux d’Europe ; à droite (entre la D113 et Viols-le-Fort), la D127 vous conduira sur le Chemin de la Draille vers un dolmen et des stèles gravées (statues-menhirs). Tous ces restes archéologiques proviennent de la culture de Fontbouisse, présente dans les Garrigues à l’âge du cuivre et dont on trouve encore de nombreuses traces dans la région.
  • Après cette pause préhistorique, reprenez la route vers le sud, pour vous rapprocher de la côte. Nous vous proposons quelques kilomètres sur les routes secondaires du plateau d’Aumelas, à la densité particulièrement basse. Vous pourrez profiter de la tranquillité et de la beauté du paysage si particulier de la garrigue, parsemé de mas isolés.
  • Après Cabrials, récupérez la D2, au trafic un peu plus important, et traversez Poussan et Gigean (dont des plans détaillés se trouvent dans le guide de l’EuroVelo 8 et son Itinéraire Bis) pour arriver au pied du Massif de la Gardiole.
  • Vous y accéderez par la route de l’Abbaye Saint-Félix de Montceau, dont vous apercevrez déjà les ruines lors de la montée. Après l’abbaye, la route devient une piste (GAR2, puis GAR1 pour traverser le massif de part en part). L’ensemble du massif possède aussi de nombreux vestiges préhistoriques et gallo-romains, en plus de magnifiques panoramas sur les plaines, les étangs et la Méditerranée.

Redescendez du massif toujours sur la même piste pour aller directement à Sète via La Peyrade où vous rejoignez l’EuroVelo 8 et où débute le tronçon suivant qui vous entraînera le long des plages.

Résumé et profil topographique

  • Longueur: 163 km
  • Points d’intérêt à voir: la Tour Carbonnière d’Aigues-Mortes, Aigues-Mortes (par un détour), les Garrigues, la Cité Médiévale de Sommières, Le Pic Saint-Loup et la Montagne de l’Hortus, le village prégistorique de Cambous, le Massif de la Gardiole, l’Abbaye Saint-Félix de Monceau.
  • Difficulté du tronçon:
    • Dénivelé positif: 1360m
    • Principaux cols:
      • Montée de Gigean (Col de Catégorie 3)
  • Durée approximative recommandée: 3 jours
Profil topographique: de la Tour Carbonnière d’Aigues-Mortes à La Peyrade (Sète)